Ma barre de navigation


https://alexbouquineenprada.blogspot.fr/search/label/presentation http://alexbouquineenprada.blogspot.fr/search/label/indexauteurs https://alexbouquineenprada.blogspot.fr/search/label/coupdecoeur https://alexbouquineenprada.blogspot.fr/search/label/actualitt%C3%A9 alexbouquineenprada@gmail.com

vendredi 30 juin 2017

Juin, c'est l'heure du bilan ☀


https://alexbouquineenprada.blogspot.fr/2017/06/juin-cest-lheure-du-bilan.html
Le mois de juin touche déjà à sa fin, et c'est l'occasion de vous proposer le tout premier bilan sur le blog. 

Alors forcément, je vais commencer par une évidence, mais ce mois de juin aura vu naître Alex Bouquine en Prada sur Babelio, Facebook et sous forme de blog. J'avais envie d'un petit coin pour papoter bouquins, non seulement pour échanger avec d'autres lecteurs, mais aussi pour garder une trace de toutes ces expériences littéraires qui ponctuent mon quotidien. Je me suis rendu compte qu'en augmentant mon rythme de lecture, j'avais plus de mal à me rappeler clairement chaque ouvrage. Franchement, je trouve ça assez frustrant ! Est-ce que ça vous le fait aussi, ou est-ce qu'au contraire vous gardez un souvenir précis de chacune de vos lectures ?

Hugo de la nuit, Bertrand Santini

https://alexbouquineenprada.blogspot.fr/2017/06/hugo-de-la-nuit-bertrand-santini.html

Auteur : Bertrand Santini
Editeur : Grasset Jeunesse
Date de parution : 20 avril 2016
Nombre de pages : 214

Résumé de l'éditeur

« L'oncle d'Hugo allait presser l'interrupteur de la lampe de chevet lorsque l'enfant le retint par la main. - Attends... J'avais encore une question à te poser... - Quoi donc ? sourit son oncle. - Je me demandais... Tu penses qu'un mort, ça peut se déterrer tout seul ? Son oncle écarquilla les yeux pour souligner l'absurdité de la question. - « L'enfer est vide. Tous les démons sont parmi nous », dit-il dans un souffle. - Qu'est-ce que ça veut dire ? - C'est du Shakespeare et cela signifie que les vivants sont plus à craindre que les morts. Hugo fronça les sourcils d'un air dubitatif. - Et sur ce constat d'épouvante, conclut Oscar dans un large sourire, je te souhaite de beaux rêves ! D'un clic, il éteignit la lampe de chevet. Hugo entendit ses pas s'éloigner dans le noir. La porte se referma sans bruit. Maintenant, la nuit pouvait commencer... »

Dylan Dubois, Martine Pouchain - Coup de ♥

http://alexbouquineenprada.blogspot.fr/2017/06/dylan-dubois-martine-pouchain-coup-de.html

Auteur : Martine Pouchain
Editeur : Sarbacane
Date de parution : 4 novembre 2015
Nombre de pages : 299


Résumé de l'éditeur

Après un ans en foyer, Dylan, un garçon de 16 ans tendre et solitaire, rentre chez lui... où une surprise l'attend : son père a remplacé sa mère, partie trois ans plus tôt.

A priori, Dylan n'a rien contre Cynthia, sa séduisante belle-mère. Sauf quand elle met son chien Rusty dehors "parce qu'elle ne supporte pas son odeur". Et puis, Dylan ne comprend pas pourquoi son père mute caniche dès qu'elle le siffle...

Mais le pire, c'est quand il comprend. Cynthia n'est pas juste une belle-mère désagréable : c'est une machine à démolir les gens. Dylan n'a plus qu'une issue : se tirer avec Rusty. Direction la forêt!

mardi 27 juin 2017

Les chroniques par le menu



 Vous pourrez retrouver toutes mes chroniques classées par ordre alphabétique d'auteurs : 



A

Asahi, Noburu : Courrier des miracles 1

B

Beauchesne, Sarah-Maude : Billie Lou

G

Gilson, David : Bichon

M

Matsuura, Daruma : Izana, la voleuse de visage

P

Pourchain, Martine : Dylan Dubois

S

Santini, Bertrand : Hugo de la nuit
Schwab, Victoria : Shades of Magic

W

Witek, Jo : Mentine 2

Bichon, Magie d'amour - David Gilson

http://alexbouquineenprada.blogspot.fr/2017/06/bichon-magie-damour-david-gilson.html


Auteur : David Gilson
Editeur : Glénat
Date de parution : 6 novembre 2013
Nombre de pages : 48

Un petit coup d’œil sur le résumé de l'éditeur

Se déguiser en princesse pour un goûter d’anniversaire, jouer à l’élastique, entamer une chorégraphie en pleine cour de récré… Un peu compliqué quand on aime faire toutes ces choses et qu’on est un petit garçon de 8 ans. Mais pas pour Bichon : il transgresse les règles de la société sans même s’en rendre compte ! Heureusement, sa famille et ses amis l’aiment tel qu’il est. Même que parfois Jean-Marc, le beau garçon du CM2, prend sa défense quand on se moque de lui… David Gilson réussit l’ambitieux pari de raconter avec tendresse et humour la vie quotidienne d’un petit garçon "pas comme les autres". Bichon ne fait qu’être lui-même et se soucie peu du regard des autres, et cette personnalité déjà si affirmée et si naturelle est un joyeux exemple pour les petits et grands lecteurs !

Mentine, cette fois c'est l'internat - Jo Witek

http://alexbouquineenprada.blogspot.fr/2017/06/mentine-cette-fois-cest-linternat-jo.html

Auteur : Jo Witek
Editeur : Flammarion jeunesse
Date de parution : 26 août 2015
Nombre de pages : 270

Résumé de l'éditeur

Exclue.
Cette sentence est tombée en novembre, à quelques jours de mon anniversaire. J'allais avoir treize ans, j'étais déscolarisée et sur le champ de bataille de ma vie, une survivante : Johanna Estamplade, ma seule amie !
L'idée de papa m'a fait l'effet d'une douche de glaçons. Sa super trouvaille était un internat spécialisé, une usine à grosses têtes. Une école où on allait me transformer en petit singe savant. Adieu Johanna, adieu toute ma vie, je pars en Suisse étudier...

Courrier des miracles - Noboru Asahi

http://alexbouquineenprada.blogspot.fr/2017/06/courrier-des-miracles-noboru-asahi.html

Auteur : Noboru Asahi
Editeur : Komikku
Date de parution : 8 juin 2017
Nombre de pages : 192

Résumé de l'éditeur

Makoto Murase est un lycéen ordinaire qui s'ennuie dans sa vie. Se soumettre quotidiennement a des rituels immuables et voir toujours les mêmes têtes au bahut ne l'enchantent guère. Mais sa rencontre inattendue avec un pigeon va totalement bouleverser son destin... Un conte philosophique inoubliable pour un messager hors du commun !

Shades of magic - V.E Schwab

http://alexbouquineenprada.blogspot.fr/2017/06/shades-of-magic-ve-schwab.html

Auteur : Victoria E. Schwab
Edition : Lumen
Date de parution : 8 juin 2017
Nombre de pages : 505


L'histoire en quelques mots


Kell est un Antari, autrement dit un magicien du sang. Ses pouvoirs lui permettent d'aller et venir à sa guise d'un monde à l'autre. Les points névralgiques de ces univers parallèles sont les différentes villes de Londres : le Londres noir a été dévasté par une forme de magie corrompue par la soif de pouvoir de ses habitants, le Londres gris a quant à lui relégué l'existence de la magie au rang de simple superstition, tandis que le Londres blanc est un univers dans lequel règne la méfiance, la famine et la terreur. Notre protagoniste est originaire du dernier Londres, le Londres rouge, dans lequel la magie et les hommes cohabitent dans une relative harmonie.

Grâce à ses talents, Kell a pour mission de transmettre les messages royaux d'un univers à l'autre. Sa petite marotte secrète ? S'adonner à la contrebande de petits objets, une lubie sans grande conséquence jusqu'au jour où il se voit confiée une mystérieuse pierre noire. Sa route va alors croiser celle de Delilah Bard, une jeune voleuse qui rêve de devenir pirate pour échapper à la grisaille de son quotidien. Les deux vont alors s'allier pour tenter d'endiguer un fléau qui pourrait bien entraîner la perte de tous...

Hello petit internaute !

On ne se connaît pas encore, vous et moi, et pourtant j'aimerais vous parler de mots et de papier. Chaque lecteur a de merveilleuses histoires à partager avec ses pairs : comment a-t-il fait connaissance avec la littérature ? Quel est ce livre, tellement important, qu'il braverait les flammes pour le sauver d'un terrible incendie ? Quelle lecture lui a fait dresser les cheveux sur la tête d'agacement ? Quel livre lui a permis de faire une belle rencontre ? Est-il un anxieux ou un accro de la PAL ? Tant de questions, tant d'anecdotes, et je suis persuadée que vous aussi pourriez répondre à chacune d'elles, et en ajouter mille autres... Croqueuse de mots, dévoreuse d'histoires et adoratrice d'émotions fortes, je ne suis pas contre quelques Dragibus et une bonne tasse de thé fumante ! Âgée de 298 mois (24 ans donc, c'est pour tester votre rapidité au calcul mental), je vous prépare un portrait chinois un peu sympa (je pense que tout le monde s'en fiche comme d'une guigne de savoir en quelle fleur j'aimerais me réincarner, non ?), histoire de me présenter dans les règles... Alors à très vite !