Ma barre de navigation


https://alexbouquineenprada.blogspot.fr/search/label/presentation http://alexbouquineenprada.blogspot.fr/search/label/indexauteurs https://alexbouquineenprada.blogspot.fr/search/label/coupdecoeur https://alexbouquineenprada.blogspot.fr/search/label/actualitt%C3%A9 alexbouquineenprada@gmail.com

samedi 9 septembre 2017

Nightfall - Jake Halpern et Peter Kujawinski

https://alexbouquineenprada.blogspot.fr/2017/09/nightfall-jake-halpern-et-peter.html
Auteurs : Jake Halpern et Peter Kujawinski
Editeur : PKJ
Date de parution : 6 avril 2017
Nombre de pages : 310

Résumé éditeur

Les habitants se préparent à abandonner leurs maisons, mais Marine, Kana et Liam ne croient pas aux légendes de leurs parents. Ils décident de rester dans le village. Alors que la Nuit les enveloppe, ils découvrent avec horreur qu'ils n'auraient vraiment pas dû...



Ce que j'ai à vous en dire

Nightfall est un titre proposé par PKJ qui me faisait de l’oeil depuis un moment. Grâce au #PumpkinAutumnChallenge, l’occasion de le dépoussiérer se présentait enfin ! Une couverture sombre et inquiétante, un résumé qui fait saliver : j’étais prête à me coller de grands frissons.

L’histoire est celle de trois adolescents qui se retrouvent coincés sur une île isolée, dans une nuit qui dure quatorze ans, tandis que tout le village a pris la tangente. Bon sang, il y avait quand même matière à faire un truc sympa ! Je plongeais dans ma lecture confiante, dans l’attente d’un récit angoissant, pour finalement me casser le nez sur un roman plat, poussif et sans une once d’originalité ou de suspens. Platitudes et incohérences rendent le tout d’une fadeur sans nom. La narration ne ressemble à rien, tout en faisant penser à tous les films et romans ayant été écrits dans la même veine. C’est un condensé de ce qui a marché, de ce qui a plu aux lecteurs du genre, mais dans une version ratée absolument ridicule.

Imaginez un peu, nos héros se retrouvent à explorer une ancienne citadelle engloutie sous une île pendant les quatorze années de jours. Ils ont un but urgent à accomplir et sont poursuivis par des créatures qui tuent chiens et hommes sans sourciller, mais non, ils prennent le temps de faire du tourisme. Soit. Une fois à l’intérieur, ils se séparent alors qu’ils ne voient rien. Bon. La nunuche de service (Marine, pour les intimes) part explorer le sous-sol tandis qu’une voix sortie d’on ne sait où lui intime de fuir à toutes jambes pour sauver sa peau. Mais pas de stress, il y a Point S, la jeune fille prend le temps de réfléchir et de regarder autour d’elle, le nez au vent. Très malin. Les bestioles finissent par arriver, notre trio de bécasses a le temps de reformer ses rangs et de se jeter dans une meurtrière pour fuir. Bien évidemment, les bestioles sont trop grosses pour les suivre. Pratique. Et plutôt que d’utiliser l’issue par laquelle elles sont arrivées pour se lancer à la poursuite de nos trois humains, elles restent dans les ruines, laissant ainsi tout le loisir à leurs proies de parler de la pluie et du mauvais temps… Et c’est une scène d’action, l’une des plus haletantes du livre !

J’ai traîné péniblement mes guêtres jusqu’à la dernière page. Les personnages sont insipides et creux. Marine en particulier, est insupportable de bêtise durant la quasi-totalité du roman. Ce qui m’a fait tenir ? Je voulais connaître le fin mot de l’histoire : est-ce que quelqu’un meurt ? Oui, forcément, c’est léger comme motivation. Mais les autres énigmes étaient transparentes et prévisibles tant elles étaient amenées sans délicatesse. Navrant. Ma lecture n’a donc été qu’une douloureuse agonie.

Bon, rappelons bien évidemment que cet avis n’engage que moi et que les lecteurs sont nombreux à avoir apprécié ce livre. Si vous l’avez aimé d’ailleurs, n’hésitez pas à venir en discuter dans les commentaires, c’est toujours intéressant de pouvoir échanger ! En attendant, je vous souhaite de merveilleuses rencontres de papier et je vous dis à très vite.

6 commentaires:

  1. Même avis que toi ! Je n'ai pas encore écrit ma chronique dessus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie d'apprendre que je ne suis pas la seule à me sentir frustrée par cette lecture ! J'irai lire la tienne avec intérêt ;)
      À très vite.

      Supprimer
  2. Tout pareil ! Je m'attendais à quelque chose de fantastique/horreur, de vieilles légendes, des esprits, etc... On nous fait tout un patacaisse sur la forêt qui n'a presque aucun rôle finalement et puis les révélations... Inutiles... A la limite, Marine est le personnage qui m'a le moins gêné �� y'avait plein de choses à développer mais ça a été tellement bâclé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est tout à fait d'accord, le potentiel était immense mais le traitement de l'intrigue, de l'ambiance et des personnages a tout gâché !

      Supprimer
  3. Quel dommage !! ça semblait pourtant prometteur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est aussi ce que je me suis dit pendant ma lecture... Mais certains ont aimé, alors pourquoi pas toi ? ;)

      Supprimer